L’Indonésie possède une multitude de cultures. Cela vient de la multiplicité des ethnies qui y existent. Les îles qui composent l’archipel hébergent aussi des populations assez disparates. Il s’agit d’un pays riche de coutumes et de pratiques ancestrales. Certaines valeurs leur restent communes. En tout cas, il s’agit d’une destination très intéressante en matière culturelle.

À la rencontre des différentes ethnies qui forme la population indonésienne

La population indonésienne fait partie de la plus grande richesse du pays. Le fort métissage subi par le peuple a donné naissance à une foule d’ethnies. Vous aurez tout intérêt à aller vers ces peuples pour tenter de mieux les connaître. Cela constituera un voyage authentique, à la découverte de l’âme d’un pays. Certains groupes sont plus importants que d’autres. Si vous parlez indonésien, rapprochez-vous du peuple Sasak. Vous n’aurez aucun mal à communiquer, car leur dialecte est très similaire à la langue principale.

Pour faire connaissance avec un groupe fier et fort, recherchez la compagnie des Batak. Ils possèdent, entre eux, des différences coutumières et linguistiques. Leur isolement par rapport au reste de l’Indonésie leur a permis de garder plus longtemps leurs pratiques ancestrales. Autant la population Batak est patriarcale, autant celle de Minangkabau est matriarcale. Les deux ethnies ne s’opposent pourtant pas.

La place et l’importance de l’art dans la culture indonésienne

Les peuples s’expriment, depuis toujours, de différentes manières. En Indonésie, les ethnies rivalisent d’adresse en ce qui concerne la maîtrise des arts. Le plus populaire et que chaque touriste devrait voir reste le wayang. L’UNESCO a reconnu son extrême beauté en le classant Patrimoine oral et immatériel de l’humanité. En gros, il s’agit de théâtre de marionnettes. Celles-ci racontent des histoires qui se parent de musiques et même de danses.

Vous avez tout intérêt à profiter de votre séjour en indonesie pour admirer ce spectacle. Dans ce dynamique pays, la danse sert pour les célébrations, mais également lors des cérémonies officielles. Les Indonésiens sont aussi très habiles de leurs mains. Ainsi, ils créent des étoffes d’une beauté exceptionnelle. L’art du Batik, notamment, est unique. Il s’agit de dessins et d’ornements peints sur des tissus et qui revêtent une signification selon l’usage qui doit en être fait.

Coutumes, traditions et règles de savoir-vivre indonésiennes à respecter en voyage

Les Indonésiens s’habituent, à leur manière, à l’affluence d’étrangers sur leur territoire. D’une manière générale, les touristes reçoivent un accueil chaleureux de leur part. Voilà une raison importante pour laquelle il importe de leur témoigner du respect, via leur coutume. Celles-ci, pour les non-locaux, concernent surtout les accoutrements et l’étiquette. La règle à propos des habits est de rester sobre et décent. Évitez autant que possible de montrer trop de chair. Les jambes et les épaules se couvrent obligatoirement dans les temples.

Cette discrétion vaut aussi pour les comportements. Les marques publiques d’affection restent très mal vues dans ce pays. Par ailleurs, la main gauche ne s’utilise que rarement, en même temps que la droite. Dans le quotidien, pensez à toujours demander la permission. Que ce soit pour pénétrer dans un temple ou pour prendre quelqu’un en photo. Surtout, gardez le sourire et la bonhomie.