Quand on parle bières, on pense Belgique. Et quand on parle Belgique, on pense bière. Il n’est pas surprenant que celle-ci fassent partie du patrimoine immatériel de l’Unesco.

La bière, classée au patrimoine immatériel de l’Unesco

C’est encore tout récent, puisque la bière belge a été classée en 2017. Cela fait donc à peine deux ans ! Son entrée dans le classement n’est toutefois pas surprenant, la Belgique est le plus grand pays producteur et très probablement le plus grand consommateur au monde. La fabrication de la bière est un artisanat à part entière et mérite clairement son classement au patrimoine immatériel mondial de l’Unesco.

En quelques chiffres, la Belgique c’est : 6 malteries, dont notamment La Malterie du Château, qui s’avère être la plus ancienne au monde.  Elle compte également plus de 200 brasseries produisant au total environ 3000 variétés de bières. A savoir qu’une personne de nationalité Belge consomme 74 litres de bières pas an. Rien que ça ! Les chiffres parlent d’eux même.

Quant à la relation entre la population et la bière, c’est aussi une histoire qui fonctionne. En effet, 9 Belges sur 10 estiment la bière nationale meilleure, 6 Belges sur 10 boivent des bières au moins une fois par semaine et pour 4 Belges sur 10, la bière est choisie lors d’un cocktail.

Qu’est-ce que le patrimoine de l’Unesco ?

Une petite piqûre de rappel ne fait jamais de mal. UNESCO signifie Organisation des Nations Unies pour l’Education la Science et la Culture. Son objectif ultime est d’instaurer la paix grâce à une coopération internationale. Le patrimoine mondial de l’UNESCO permet de regrouper des sites préservés constituant le patrimoine du monde de par sa beauté et son intérêt culturel. Nombreux sont les sites classés, et la liste est longue. Non seulement ça mais il existe d’autres catégories, dont celle du patrimoine mondial immatériel – il s’agit cette fois-ci d’une catégorie dont la liste ne regroupe pas de biens matériels, de paysages, mais uniquement plutôt le savoir-faire et la culture à proprement parler.

Le Patrimoine culturel immatériel

Le Patrimoine culturel immatériel est apparu au début des années 1990 et représentent les pratiques, les expressions, les connaissances et savoir-faire. Ainsi que les instruments, objets, espaces culturels qui leur sont associés. Comme précisé sur le site de l’Unesco « immatériel ne réside pas tant dans la manifestation culturelle elle-même que dans la richesse des connaissances et du savoir-faire qu’il transmet d’une génération à une autre. » La sauvegarde au patrimoine s’effectue de deux façons : une sauvegarde à l’échelle nationale et internationale. C’est donc un honneur pour la Belgique que d’avoir ses bières belges officiellement inscrites. Les ministres de la culture Belges se sont vus remis un certificat de reconnaissance.